6 villes où investir dans le Grand Paris

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Le Grand Paris, c’est l’appellation du projet de transport qui va unir la capitale à son environnement proche, pour stimuler le développement de la région. La construction de 68 gares et de 250 000 logements est prévue jusqu’en 2030. Le réseau d’agences immobilières Guy Hoquet s’est penché sur 6 villes parmi les premières concernées par le réseau.

eiffel-tower-2000717_1280Valorisation des zones proches des gares

Dans les villes devant être desservies par le réseau, et plus encore à mesure qu’on se rapproche des futures gares, les biens immobiliers existants voient déjà leur cote monter, et les opportunités à saisir sont guettées avec attention par les professionnels.

Saint-Ouen

Ce sera la première ville desservie, dès 2019, avec deux gares. Elles desserviront d’importants projets : Pôle santé, Conseil Régional, sièges d’entreprises… Le Grand Paris est un élément d’une revalorisation de l’image de la ville. Depuis un an, les prix sont passés de 4300 €/m² à 4500 €, atteignant même 5500 € dans les environs proches des futures gares. Les investisseurs représentent 20 % des acquéreurs.

Villejuif

Les programmes neufs se bousculent à Villejuif, qui va voir en quelques années sa population augmentée de 50%, attirée par les nouvelles connexions proposées par le réseau. Aujourd’hui, Villejuif est construite essentiellement de maisons individuelles, dont les prix ont encore peu augmenté, les travaux du réseau n’ayant pas encore commencé. Les prix dans la zone concernée sont proches de 4500 €/m².

Bagneux

Si l’image de Bagneux est encore peu valorisée, la liaison directe avec Paris sera effective dès 2019, accompagnée de programmes immobiliers neufs, et devrait changer les choses. La demande commence se faire sentir, mais pas les prix, qui se limitent à 4000 €/m² pour les immeubles des années 60 dans la zone de la future gare. Les immeubles plus récents connaissent des prix autour de 4500 €/m².

Cachan

Des logements neufs seront construits au moment où la ligne 15 arrivera, en 2022. Pour l‘heure, la ville propose 50 % de pavillons et autant d’habitat collectif (dont 30 % de logements sociaux). La pénurie est réelle concernant les biens destinés aux investisseurs, On trouve des biens entre 5000 et 5500 €/m², voire 6000 €. Pour s’installer dans une maison avec jardin proche des transports, il faut compter entre 400 000 et 500 000 €.

Le Kremlin-Bicêtre

 

Sa présence à la lisière de Paris n’a pas encore poussé les prix, pas plus que la perspective des futures connexions du Grand Paris, qui mettra la ville à quelques minutes du centre de la capitale. Aujourd’hui, un appartement est accessible entre 4500 et 5000 €/m², une maison entre 4000 et 4500 €/m². Comme dans la plupart des villes du Grand Paris, les prix ne bougeront probablement que quand seront visibles les travaux. Il y a donc de véritables opportunités à saisir, sur un marché déjà très actif.

Villiers-sur-Marne

En 2022, la ligne 15 passera dans la ville, dans un quartier déjà animé par des chantiers de logements neufs. Aujourd’hui dans ce quartier, les prix pour une copropriété se situent entre 2500 et 3000 €/m², en centre-ville ils sont plutôt entre 3800 et 4000 €/m². Outre le Grand Paris, la ville attire aussi par ses nombreux espaces verts. Les prix ont augmenté de 6 % en un an et 18 programmes de logements neufs sont en cours. Une ville sur laquelle miser dès maintenant.