Biens atypiques, ce qu’il faut savoir avant d’acheter

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Quand on achète un bien immobilier, on ne fait pas seulement une opération financière. Il est souvent question de séduction, de relation particulière qui se crée avec un lieu à part, qui vous parle et vous donne envie d’y habiter. Les biens atypiques peuvent constituer des coups de cœur mais pour mener à bien l’opération, il y a quelques éléments à connaître avant de se lancer.

escalier_httpswww.pexels.comuatbo-66986

 

Souvent ce qui rend si attirant un logement, c’est qu’il n’est pas comme les autres. Il n’est pas standard. Il ne correspond pas aux critères habituels, c’est ce qu’on appelle un bien atypique. Ça peut être un ancien atelier, un local commercial, un phare, un souplex, une maison d’architecte ou même une péniche…

 

Les avantages d’un bien atypique

Si vous vous interrogez, c’est que le bien vous plaît et vous avez envie d’y inventer votre nouvelle vie. À surface égale, un bien atypique peut être moins cher qu’un logement standard, en raison justement de son caractère inhabituel et disons-le, pas forcément « idéal ». D’autant plus si vous faites vous-même les travaux de rénovation et d’adaptation.

Un loft vous offre beaucoup d’espace et de lumière ; une péniche vous permet de vivre en contact avec la nature sans s’isoler de la ville, un souplex vous offre des espaces à des prix imbattables, tel appartement -apparemment normal- est doté d’une piscine intérieure …

Un autre atout : au moment de le revendre, vous pouvez paradoxalement trouver assez facilement ; le coup de cœur est contagieux.

Les soucis d’un bien atypique

Un bien atypique pose généralement des problèmes… atypiques, un peu (ou beaucoup) plus compliqués à résoudre que pour un logement standard.

Les « plus » qui rendent ce logement si attachant sont souvent associés à ce qui peut poser problème : le besoin de créer des sanitaires ou une salle de bains, ou le refus de la copropriété pour des travaux importants, ou les démarches à accomplir : par exemple pour changer l’usage administratif d’un loft ou obtenir un permis de construire.

Veillez à obtenir les autorisations nécessaires avant de commencer des travaux, et même de préférence avant d’acheter !

Et puis votre attachement à ce logement  sera-t-il durable : ce qui vous a fugacement séduit ne va-t-il pas vous agacer rapidement ?

Au-delà d’un endroit où habiter, choisir un logement atypique est un engagement, qu’il faut vivre pleinement et longtemps !