Hébergement touristique : les nuitées chez le particulier s’envolent

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

En 2016, les nuits louées chez les particuliers ont progressé de 30 %. C’est le constat d’une étude de l’Insee, qui souligne l’envol des sites de location de tourisme entre particuliers, dont le plus connu est Airbnb. Le développement de cette activité la place  aujourd’hui aux côtés des modes traditionnels d’hébergement touristiques.

pexelsDes  chiffres impressionnants

Les chiffres de l’étude ont été collectés auprès des principales plateformes. En 2016, 22,5 millions de nuits auraient été réservées chez des particuliers, ce qui représente une augmentation de 30 % au 4ème trimestre 2016 par rapport à 2015. Ce développement semble se ralentir, ce qui indiquerait que ce marché aurait atteint une forme de maturité, quelques années seulement après son émergence.

Les touristes étrangers ne sont plus majoritaires parmi la clientèle, même s’ils continuent à progresser. Les résidents ont pris le relais en augmentant leur présence de 36 %.

Toutefois l’attractivité auprès des étrangers est sujette à des flux contradictoires : attirés par l’Euro de football, mais refroidis dans leur envie par les attentats.

La province en tête

Le marché a cru de 10 % en Ile-de-France, mais de 36 % en province, ce qui porte à 80 % sa part de marché. L‘offre s’y est diffusée à l’exemple de Paris, à l’occasion entre autres de l’Euro, avec ses matchs dans de nombreuses régions.

Une composante du marché touristique

Les locations réservées sur les plateformes de location entre particuliers sont désormais un segment significatif du marché de l’hébergement touristique, à l’instar des hôtels, campings, etc. avec une part de marché de 11 % en 2016.

Trois personnes en moyenne par réservation, c’est l’estimation faite à partir des éléments disponibles. Cela amènerait le nombre de nuitées à 76 millions en 2016, ce qui correspond à 16 % de l’ensemble des nuitées en hébergements payants en France.

Une fréquentation touristique meilleure qu’annoncée

L’ajout de ces résultats à ceux des hébergements traditionnels relativise la baisse de fréquentation qu’ils ont subi, et fait repasser le bilan annuel du côté positif avec un développement de +2,8 %. La baisse de présence des visiteurs étrangers, en particulier, s’est beaucoup moins fait sentir sur ce secteur.

à lire aussi :

Des locataires qui sous-louaient leur appartement sur Airbnb condamnés