Immobilier en Pinel : les villes où ne pas investir

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Le dispositif Pinel de défiscalisation connaît un succès spectaculaire : plus de la moitié des programmes immobiliers neufs sont construits pour des investisseurs y faisant appel. Pourtant, comme toujours, il ne faut pas sous prétexte d’investissement Pinel se ruer sur n’importe quel projet. Le Laboratoire de l’Immobilier, dans son rôle de conseil aux investisseurs, met en lumière certaines opérations Pinel à risque.

Le  dispositif Pinel

Ce dispositif d’investissement locatif comporte certaines conditions pour pouvoir défiscaliser. Le locataire doit ainsi répondre à des conditions de ressources. De plus le loyer est plafonné, en fonction de la zone où est établi le logement.

Ces zones sont, en principe, caractérisées par une situation tendue du marché du logement, c’est-à-dire qu’il est difficile de trouver à s’y loger. Les logements Pinel mis en location venant en somme résoudre une situation de pénurie.

Trop d’opérations ?

Or il semble que ces programmes immobiliers Pinel se multiplient plus que de raison et certains critères, qui doivent en assurer le succès, sont parfois absents. Quand on constate un taux de vacance locative important, un grand nombre de chantiers de construction, une pression démographique insuffisante, on sait que manque ce qui caractérise une situation tendue.

Dans ces conditions, il risque d’être difficile de trouver un locataire, ce qui peut mettre l’investisseur en grave difficulté. Des opérations potentiellement difficiles à rentabiliser, situées en zone B ou B2, sont ainsi repérées.

Les villes déconseillées

Le Laboratoire de l’Immobilier déconseille certaines villes, et en note d’autres comme étant « à surveiller ». Voici les localités déconseillées :

Bourg en Bresse, Vichy, Troyes, Angoulême, Rochefort, Brive la Gaillarde, Dinan, Saint Brieuc, Périgueux, Montbéliard, Valence, Chartres, Concarneau, Béziers, Vienne, Dole, Roanne, Saint Etienne, Cherbourg, Longwy, Algrange, Anzin, Cambrai, Denain, Douai, Maubeuge, Béthune, Boulogne /mer, Lens, Saint Omer, Chamalières, Pau, Mulhouse, Le Mans, Dieppe, Fécamp, le Havre, Avignon, Sens.

Une réflexion approfondie toujours de rigueur

Toutefois, comme toujours pour un choix d’investissement, une opération très bien située peut s’avérer pertinente, même au cœur d’une ville apriori déconseillée. Par ailleurs, il faut se souvenir qu’une fois la défiscalisation achevée, l’investissement devra compter sur ses qualités propres pour continuer à être rentable.