Les prix des nuitées Airbnb à Paris

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Airbnb a développé un concept qui s’est répandu si vite que son poids dans l’offre touristique est significatif, avec plus de 5 millions de nuitées en 2016 sur Paris. Mais pour quels tarifs ? La réponse à cette question a été répondue par une société américaine spécialisée dans la location touristique, Luckey Homes.

Les prix par arrondissement

carte_prix_airbnb_arrondissement_paris_luckeyhomes

De 100 à 50 € (prix médians), l’écart de prix entre les différents arrondissements est considérable, directement lié à leur attractivité pour un court séjour dans la capitale.

Comme on pouvait s’en douter, les arrondissements les plus centraux, les plus touristiques, sont les plus chers. La palme revient au 1er et au 6ème arrondissements, avec un prix rond de 100 € / nuit.

Très proches, le 4ème arrodissement, le 7ème et le 8ème sont supérieurs à 95 €/nuit, puis viennent le 5ème, le 2ème, le 16ème nord. En allant vers la périphérie et vers l’est et le nord, les prix descendent jusqu’à 50 €/nuit dans les 19ème et 20ème arrondissements.

Les prix par station de métro

Le métro est le moyen de transport et le repère le plus fréquent des touristes. Chaque logement étant associé à la station de métro la plus proche, un prix par station a pu être présenté. Le double critère géographique (arrondissement et station de métro) conduit à constater certaines différences significatives.

On peut trouver des stations de métro, en lisière de Paris, à l’est ou au sud-est, où les prix Airbnb sont inférieurs à 30 €. A l’inverse, les stations Alma-Marceau (131 €), Assemblée Nationale (126 €) et Tuileries (125 €) sont plus chères que leur environnement immédiat. Toutefois les indicateurs par arrondissement se retrouvent assez fidèlement sur la carte par stations de métro.

 

La méthode

Pour examiner les prix des locations d’Airbnb sur Paris, l’enquêteur a adopté différents critères : seuls les logements entiers, situés dans les limites de la ville, ont été étudiés (pas la banlieue), et regroupés pour obtenir un prix global par arrondissement. Le nombre de logements examinés dépasse 50 000. Tous les prix ont été divisés par le nombre de chambres du logement, pour pouvoir établir des comparaisons. Les prix obtenus sont donc pour une chambre, soit une ou deux personnes, et pour une nuit. C’est le prix médian qui est calculé, pour éviter l’influence de prix anormalement bas ou élevés.