Les APL dans le viseur de Bercy

Actus
Bercy veut reprendre en main les allocations logement, et espère économiser d’un milliard d'euros en 2016 selon Le journal du dimanche.

Le rapport des trois Inspections d'État

Finanzen beobachten,En 2014, l'Inspection des finances, celle des Affaires sociales et du ministère de l'Écologie ont examiné minutieusement les dépenses de l'État en matière de logement. Leur rapport propose une remise à plat du système d’allocations logement. Chaque année, elles augmentent de 500 millions d'euros alors même que le logement en France demeure plus cher qu’ailleurs. Le rapport pointe aussi l’inflation des loyers provoquée par ces subventions. Le gouvernement souhaite donc rationaliser les APL pour mettre fin à ce qu’il considère comme des dérives. Cette mesure entre justement dans le cadre de la préparation du budget 2016.

Des milliards à trouver pour 2016

Pour équilibrer le budget 2016, le gouvernement doit encore économiser 15 milliards d'euros. Il espère en récupérer une partie en réduisant les 46,5 milliards d'euros affecté annuellement au logement. Les réformes sur les APL qu'il entend appliquer devraient générer quelques centaines de millions d'euros d'économie. Les pistes envisagées :
  • Réserver les APL aux foyers les plus démunis.
  • Les supprimer pour les propriétaires de résidence secondaire ou d’un logement mis en location,
  • ou quand le logement dépasse une certaine taille.

Une réforme délicate

L’annonce a soulevé la polémique et une levée de boucliers des associations étudiantes qui soulignent que les premiers pénalisés seraient les étudiants. Interrogé au micro de BFM, Michel Sapin ministre des Finances a affirmé ne pas modifier les APL pour les étudiants.

À lire également