Comment les taux des crédits immobiliers pourraient évoluer en 2016 ?

Actus
En cette fin d’année, il semble légitime de faire le point sur les 11 derniers mois afin de comprendre quelle est la situation actuelle sur le marché du crédit immobilier, et d’établir les premières prévisions pour l’année 2016. Concept:  housing and mortgage for young familiesEn décembre 2015, les taux d’intérêt des crédits immobiliers restent particulièrement bas. La situation est historique sur le marché du crédit puisque d’après l’Observatoire Crédit Logement CSA, le taux moyen des crédits immobiliers s’élève aujourd’hui à 2,15 %. En moyenne, on emprunte sur une durée moyenne de 17,75 ans à des taux qui semblaient inimaginables il y a encore 3 ans. Pour resituer les choses dans leur contexte, à la fin de l’année 2008, le taux moyen des crédits immobiliers était de 5,07 %.

Ce que l’on a observé en 2015

En 2015, nous avons pu observer le retour des primo-accédants et des jeunes sur le marché du crédit. Avec les normes Bâle III publiées le 16 décembre 2010, les banques devaient répondre à un principe de prudence. Dès lors, il était très difficile pour les ménages modestes d’accéder à un crédit immobilier. Aujourd’hui, la situation exceptionnelle sur le marché du crédit immobilier a ouvert de nouvelles portes. Les taux des crédits ont atteint un niveau tel qu’il est redevenu possible pour les primo-accédants de contracter un prêt immobilier malgré les nouvelles règles de prudence des organismes financiers ; ce qui a déclenché un regain d’intérêt des français pour le marché de l’immobilier. Dans ce contexte, les promesses de vente et les transactions immobilières ont explosé en 2015 et redonnent de l’espoir aux professionnels de l’immobilier. Il faut dire que la morosité ambiante en 2014 devenait inquiétante. Nous avions observé une baisse des prix de l’immobilier de près de 3 % et un recul net des transactions immobilières. Aujourd’hui, les prix se stabilisent doucement et les promesses de vente se multiplient ; ce qui permet aux professionnels de l’immobilier d’être relativement optimistes pour 2016.

Les taux devraient rester au plus bas en 2016

A seulement un mois de l’échéance, les professionnels du crédit immobilier sont unanimes. Les taux des crédits immobiliers devraient rester au plus bas en 2016. Dans ce contexte, les prix de l’immobilier devraient retrouver une évolution normale, en se positionnant au niveau de l’inflation. L’agence américaine de notation S&P (Standard & Poor) table sur une stabilisation des prix de l’immobilier en France en 2015, et une augmentation de 3 % en 2016. Bien entendu, ces chiffres n’ont de sens que si le marché du crédit immobilier reste attrayant ; ce qui devrait être le cas en 2016. Les taux pourraient donc bien se stabiliser à un niveau très attractif afin de soutenir le marché de l’immobilier et la croissance. Pour plus d’informations sur les taux, rendez-vous sur le baromètre des taux du site lepretmalin.com

À lire également