Emerige, un acteur engagé pour l’art contemporain jusque dans ses immeubles

Actus
Le promoteur spécialiste de l'Île-de-France est l’un des premiers signataires de la charte « 1 immeuble, 1 œuvre » sous le haut patronage du ministère de la Culture. Il s’agit d’introduire l’art dans le quotidien des habitants en commandant une œuvre à un artiste, avant de l’installer au cœur de la résidence. Comme ici à Saint-Mandé.

1 immeuble, 1 oeuvre

La résidence 57 Commandant Mouchotte va accueillir au centre de son jardin intérieur une œuvre de l’artiste contemporain Raphaël Zarka intitulée « L’approche de Mylne ». Il s’agit d’un obélisque de plus de 4 mètres de hauteur, qui sera visible depuis la rue à travers le porche d’entrée de l’immeuble. Cette sculpture, faite de béton et de terre cuite, a été installée il y a quelques jours dans cette résidence toute neuve et récemment livrée, construite par les promoteurs Emerige et Eiffage Immobilier à Saint-Mandé (94).

Visuel 3 oeuvre

 

Introduire l’art auprès des habitants et des usagers

L’installation de l’œuvre dans la résidence est partie intégrante du programme 1 immeuble, 1 œuvre, initiée fin 2015 sous l’égide du ministère de la Culture et dont Emerige est le premier signataire aux côtés de 12 autres acteurs de l’immobilier. Tous les signataires se sont ainsi engagés à installer une œuvre d’art dans chaque immeuble construit ou réhabilité. À terme, ce sont des milliers d’habitants, d’usagers et de passants qui bénéficieront de cet « art de ville ». À Saint-Mandé, au 57 Commandant Mouchotte, c’est ainsi le Montpelliérain Raphaël Zarka et son œuvre « L’approche de Mylne » qui ont été choisis à l’issue d’une consultation de plusieurs artistes.

Emerige, mécène et engagé pour l’art contemporain

L’engagement d’Emerige pour l’art n’est pas nouveau. Son fondateur, Laurent Dumas, est depuis longtemps féru d’art contemporain et a inscrit cette passion dans l’ADN du groupe, très engagé dans le soutien à la jeune création française. La Bourse Révélations Emerige créée en 2014 vient ainsi récompenser le travail d’artistes plasticiens de moins de 35 ans en leur offrant un lieu d’exposition en France et une visibilité à l’étranger. D’autres actions visant l’éveil au patrimoine et à la création artistique permettent d’amener jeunes et enfants à la rencontre de la création. C’est notamment le cas de « Une journée de vacances à Versailles », qui offre depuis 2 ans à des enfants ne partant pas en vacances de bénéficier d’une journée exceptionnelle de découverte du Château de Versailles.

À lire également