La génération Millenials séduite par l'immobilier neuf

Actus
Les jeunes sont les plus nombreux à envisager l'achat d'un logement neuf, selon une enquête Pap Événements et Yougov. Et ce ne sont pas forcément les aides à l'achat qui les motivent.

Young smiling woman dreaming of new home decor and furniture35 % des 18-24 séduits par le neuf

Les millenials sont la classe d'âge la plus attirée par le neuf : 35 % des 18-24 ans et 34 % des 25-34 ans se disent prêts à acheter dans le neuf, contre 21 % des 35-44 ans. Les raisons ne diffèrent pas d'une génération à une autre : l'achat immobilier est en majorité pour tous un investissement à long terme vu comme une sécurité. Il est aussi un moyen de se constituer un patrimoine.

Le confort du neuf plébiscité

L'absence de travaux pendant 10 ans dans un logement neuf est mise en avant par 41 % des Français sondés. Autre argument en faveur du neuf, les qualités énergétiques et en matière de sécurité des nouveaux bâtiments, qui séduisent 38 % des répondants. Parmi les raisons secondaires, on trouve les les dispositifs fiscaux (27 %) et les aides à l'achat propre au neuf (22 %). Les qualités de confort du neuf sont ce qui attire le plus les répondants (39 %) ainsi que le côté économe en énergie d'un logement neuf. Les Français accordent une grande importance à l'aménagement de l'espace : 26 % recherchent un logement spacieux, lumineux et fonctionnel, et ce nombre monte même à 33 % parmi les franciliens. Les espaces extérieurs comme une terrasse ou l'accès à un jardin privatif font aussi rêver 22 % des répondants. « Investir dans un bien neuf peut aussi être particulièrement rentable, comme en périphérie des villes qui se développent, explique Pascal Tournier, Commissaire du Salon de l’Immobilier. En Île-de-France par exemple, le projet du Grand Paris devrait permettre à quelques particuliers de réaliser de belles plus-values ».

Sondage YouGov réalisé en ligne sur 1013 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. Le sondage a été effectué en ligne, sur le panel propriétaire YouGov France du 19 au 20 février 2018.

À lire également