Les prix de l'immobilier à la hausse

Actus
Le baromètre LPI-Se loger enregistre au mois d'août 2016 une poursuite de l’augmentation des prix de l’immobilier.

Une hausse généralisée

berges
Source : lecourrierdelimmo.com
+ 1,7 % dans l’ancien, + 2,3 % dans le neuf : Selon les relevés réalisés, ce mouvement de hausse est général, avec des pics à Nîmes (+ 23 % !), et des montées significatives comme à Bordeaux (7,1 %) ou Strasbourg (5 %). Mais il demeure aussi des secteurs qui restent en retrait de cet élan général comme Grenoble, Besançon ou Perpignan, où les prix baissent encore. Ainsi en moyenne nationale, un appartement vaut un peu moins de 3500 € /m² dans l’ancien, pour 5200 €/m² dans le neuf. Dès mars 2016, la tendance s’est amorcée et selon les habitudes saisonnières, elle s’est renforcée au début de l’été. Après la hausse des prix des maisons (+ 3,8 % sur un an), ce sont désormais les appartements qui suivent le rythme.

En suivant la dynamique du secteur

Cette remontée des prix est un nouveau signe du réveil de l’immobilier, qui s’était assoupi avec la crise de 2008. La baisse des prix avait sanctionné une augmentation irraisonnée, dans un marché devenu amorphe. Le réveil s’est amorcé en 2014, aidé, sinon provoqué par des taux d’intérêt extraordinairement bas. Les constructions neuves sont relancées (+ 5,6 % en un an, plus de 400 000 permis de construire accordés) et la remontée des prix confirme donc cette santé retrouvée.    

À lire également