Taxe sur les résidences secondaires, quelles villes sont concernées ?

Actus
La hausse de 20% de la taxation sur les résidences secondaires est officielle. La mesure figure dans le projet de loi de finances rectificative pour 2014 présenté mercredi 12 en Conseil de Ministres. Votre bien se trouve-t-il en zone tendue ?       Cette nouvelle mesure prévoit une hausse de 20 % de la taxe d’habitation des résidences secondaires dans les zones « tendues », où les besoins en logements sont très élevés par rapport à l’offre. Elles ont été définies par décret ministériel, incluant Paris et sa banlieue ainsi que d’autres grandes agglomérations comme Lyon. La liste des communes concernées est consultable ici.

Les résidences secondaires concernées

La taxe d’habitation s’applique à tout logement meublé, qu’il soit occupé ou non. La surtaxe de 20 % ne concerne elle, que les logements meublés qui ne servent pas de résidence principale. Ainsi, les maisons de campagne, en montagne ou en bord de mer et les appartements complémentaires non loués en centre ville sont classés résidences secondaires. Les biens détenus par des étrangers en font également partie.

À lire également