Immobilier : des volumes de vente toujours très élevés

Actus
Le nombre de ventes immobilières reste à des niveaux élevés en juillet 2017, selon la note de conjoncture des Notaires de France.

Un marché toujours dynamique

Depuis fin 2071, les ventes de logements oscillent entre 950 000 et 960 000 sur 12 mois. Entre février 2015 et octobre 2017, les ventes n'ont cessé d'augmenter. Cette progression continue est le résultats de la faiblesse des taux de crédit immobilier et d'une confiance des ménage au beau fixe. Mais ces niveaux de ventes record témoignent surtout d'un rattrapage par rapport aux années précédentes beaucoup moins favorables. 

Léger tassement des ventes

Après le pic de ventes connu en 2017, la hausse du volume de transactions a cependant tendance à s'essouffler. Mais si les ventes ne battent plus de record chaque trimestre, la situation n'est pas pour autant alarmante, bien au contraire. Il signe ainsi un retour à la normale somme toute assez rassurant, selon les Notaires.

Les prix augmentent toujours

Les prix de l'immobilier au 2ème trimestre sont toujours en hausse, mais elle est moins importante qu'au 1er trimestre 2018. Ce sont les appartements qui augmentent le plus (+3,3 %, contre +2,5 % pour les maisons). Les prix à Paris s'établissent à 9300 € du mau 2ème trimestre, en hausse de 7,1 %. Les notaires tablent sur une hausse continue pour atteindre 9570 € en novembre. C'est à Metz et Bordeaux qu'ils augmentent le plus, avec respectivement + 10,5 € à 1800 € du met + 19,8 % à 4260 € du m2. Les plus fortes baisses sojnt à rechercher du coté de la Réunion (-10,5 % à 1930 € du met la Corse-du-sud (-9,7 % à 2750 € du m2.

À lire également