Investir en Pinel, il est encore temps !

Investir
Le dispositif Pinel est toujours en vigueur et le restera jusque fin 2017. Vous pouvez toujours investir dans un logement neuf destiné à la location et bénéficier d’une réduction d’impôts pouvant aller jusqu’à 6 000 € par an. Le Pinel : une réduction d’impôt Le dispositif Pinel concerne un achat immobilier neuf et ouvre droit à une réduction d’impôt sur le revenu de 12, 18 ou 21 % du montant de l’investissement, celui-ci étant limité à 300 000 € et 5500 €/m². Le montant de la réduction dépend de la durée durant laquelle l’investisseur décide de s’engager à louer. De 6 ans (réduction de 12 %) jusqu’à 12 ans pour une réduction de 21%. Cette réduction est répartie sur les déclarations de revenus des années successives. Le locataire Le logement mis en location doit représenter l’habitation principale du locataire. La famille de l’investisseur (ses enfants et parents) peut être retenue. Le locataire doit répondre à un plafond de ressources, établi en fonction de la zone et de la composition du foyer. Le loyer maximum qu’il devra payer est lui aussi établi selon la zone de référence. Ce loyer/m² est soumis à un coefficient multiplicateur selon la surface du logement.   Attention, ce montant peut être abaissé dans certains endroits, sur décision administrative. Appliquer le loyer prévu par la loi dans une zone où il a été ajusté à la baisse, et c’est toute la réduction d’impôt qui sera annulée. Choisir entre beaucoup d’opérations Il existe une offre de programmes pléthorique, l’investisseur doit donc opérer un choix rigoureux. Choissez une agglomération dynamique, qui attire de nouveaux habitants, parmi lesquels sera plus facilement recruté le locataire. En effet, le dispositif exige que le logement soit habité au plus tard un an après son achèvement.   Par ailleurs, à l’issue de l’engagement locatif, le logement devient un investissement comme un autre, il convient donc de veiller aux critères habituels : qualité de construction, proximité immédiate ou future des commerces, des transports, des activités. Le locataire lui-même ne sera d’ailleurs pas indifférent à ces arguments.   Jusqu’au 31 décembre 2017 le dispositif Pinel d’investissement locatif reste en vigueur. C’est de l’avis général, une condition pour que se poursuive et s’accroisse la relance de la construction en France. En effet, ce dispositif est à l’origine de 53 % des nouveaux logements construits en 2015, et probablement d’un chiffre semblable en 2016. Cette prorogation était donc espérée et attendue par les professionnels.

À lire également